Publié 04 Mar 2020 · Par charles · Wedoofood

Cartes déjeuner, combien ça coûte ?

La carte déjeuner est un mode de paiement au même titre que les autres. Cependant, la mise en place de ce dispositif demande une réflexion d’un côté par le chef d’entreprise mais également par les salariés bénéficiaires.

En effet, ces titres-restaurants représentent des coûts mais également des avantages pour les deux parties. Alors quel est le coût de ces titres et quels sont les bénéfices apportés par ces derniers ? C’est ce que nous allons vous expliquer à travers cet article.

1. Qui peut mettre en place des cartes déjeuner ?

 

A. Comment les mettre en place ?

Véritable alternative aux tickets-restaurant papiers, la carte déjeuner se base sur le fonctionnement d’une carte de crédit et permet aux dirigeants d’attribuer aux salariés travaillant dans l’entreprise, une carte de paiement à utiliser chez le restaurateur de leur choix.

La valeur nominale de la carte ne peut pas excéder 19 euros par salarié et par journée de travail. La période de validité de ces titres dématérialisés est de 3 ans.

Pour mettre en place les cartes déjeuner au sein de votre entreprise, il est important de suivre quelques étapes :
– Déterminer une enveloppe budgétaire ;
– Choisir le montant des titres-restaurant ;
– Déterminer le taux de participation au financement du titre-restaurant ;
– Choisir votre fournisseur.

 

B. Les obligations légales

Selon le Code du Travail, il n’y a aucune obligation légale pour un employeur à mettre en place un système de titres restaurant au sein de son entreprise afin de payer les frais de repas de ses collaborateurs.
Cependant, pour tous les salariés de l’entreprise, qu’importe leur contrat de travail, salarié à temps partiel, à temps plein, télétravailleurs…) cela s’avère un avantage social indéniable

En effet, d’après l’URSSAF et la Commission Nationale des Titres-Restaurants, les salariés en télétravail peuvent également bénéficier de chèques-déjeuner. Seuls les salariés en période de congés payés ne peuvent pas prétendre à des tickets-restaurant car cela pourrait être considéré comme un avantage en nature.

Les titres non utilisés peuvent faire l’objet d’un don à une association dans le domaine de l’aide alimentaire. Suite à ce don, un reçu fiscal sera distribué ce qui pourra donner lieu à une réduction d’impôts.

 

C. Payer ses repas avec une carte déjeuner, quels avantages ?

L’utilisation des titres se fait du lundi au samedi peu importe l’heure et le dimanche et/ou les jours fériés si l’employeur l’autorise. Valable dans la plupart des établissements de restauration affiliés et également auprès des restaurateurs en ligne. Selon les sociétés émettrices il est même possible de payer directement avec son smartphone et/ou chez tous les commerçants qui possèdent le sans contact.
Grâce à la carte chèque-restaurant, plus de tickets papiers perdus et plus de problèmes de rendu de monnaie puisque le bénéficiaire paye aux centimes près.

Grâce à l’application gratuite liée à la carte nominale, la gestion du compte peut être faite en temps réel et en quelques clics (suivis des transactions, blocage et déblocage de la carte, consultation du code PIN…)

 

2. Quel est le coût d’un chèque déjeuner pour l’employeur et quels sont les avantages ?

 

Pour l’employeur il y a certaines conditions à respecter pour bénéficier des avantages fiscaux en lien avec les titres-restaurant (cartes ou chèques) :

– Le montant du titre-restaurant ne peut pas dépasser 19 euros par jour puisqu’il s’agit du montant maximum que le bénéficiaire peut dépenser une seule journée. En dehors de cette limite, le chef d’entreprise a une véritable liberté sur l’attribution des titres.

– L’employeur ne peut financer que 50 à 60% de la valeur faciale du titre. Tous les collaborateurs doivent recevoir la même somme de titres-restaurant.

– De manière générale, le budget mensuel doit exclure les dimanches et jours fériés et le budget annuel doit quant à lui tenir compte de la déduction des congés des salariés puisqu’ils n’utilisent pas de tickets-restaurant durant cette période.

 

La limite de la contribution patronale permet à l’employeur d’être exonéré de cotisations sociales. Pour l’année civile 2020, ce montant est fixé à 5,55 euros.

Au-delà d’un simple aspect financier, les tickets-restaurant permettent de motiver et de fidéliser les employés. De plus, à la différence de nombreux éléments de rémunération l’entreprise peut bénéficier d’une exonération de charges sociales et d’impôts sur ces chèques-déjeuner.

 

3. Quel est le coût et les avantages d’un titre repas pour le personnel salarié ?

 

Le salarié doit de ce fait participer au financement des titres-restaurant distribués par l’employeur à hauteur du pourcentage défini par ce dernier. Cette participation est retenu directement sur le salaire des membres de l’entreprise.

Exemple : Pascal travaille dans une entreprise de gestion, son employeur lui verse 170€ de chèque déjeuner par mois et son employeur prend 50% du montant à sa charge, Pascal devra payer seulement 85€ qui seront directement retenus sur son salaire.

prise-en-charge-employeur

 

Avec la mise en place de ce dispositif de chèques-déjeuner, le salarié bénéficie d’un réel complément de salaire utilisable immédiatement. Gain de pouvoir d’achat exonéré de cotisations sociales et non imposables. De ce fait, 200€ mis à disposition sur une carte déjeuner coûtent moins cher au salarié qu’une augmentation de salaire de ce même montant.

Ce dispositif de paiement est utilisable dans des milliers de commerces et restaurants en France et permet ainsi aux employés de choisir ce qu’ils désirent manger. Ces derniers peuvent également faire des courses alimentaires si ce n’est pas précisé dans les limites d’utilisation du titre.

 

A retenir :

– La carte déjeuner est un moyen de paiement similaire à une carte de crédit qui permet aux salariés de financer leurs repas de manière simple et rapide.
– La contribution de l’employeur à hauteur de 50 à 60% permet au dirigeant d’être exonérée de charges sociales et d’impôts.
– Le salarié doit participer au financement du titre, fixé préalablement par le chef d’entreprise. Il pourra ainsi bénéficier d’un réel complément de salaire.

Inscrire mon entreprise

Fermer

Mes premiers pas avec Wedoogift

Fermer

Je suis...

Je suis déjà utilisateur de Wedoofood

Me connecter